Célébration du titre de citoyen parisien attribué à Lula

*Versão em português abaixo

Les premières pluies d’automne n’ont pas découragé ceux qui veulent Lula Livre. Dimanche dernier, le 20 octobre, à 11 heures, sous des parapluies, un groupe de manifestants est descendu dans les rues de la capitale française pour réclamer la liberté de l’ancien président.

Organisé par Libérez Lula, le Comité de solidarité pour Lula et la démocratie au Brésil, l’événement s’est déroulé de la place de la Bastille à la rue Saint Antoine jusqu’à la galerie Arte & Sociedade, qui accueillait jusqu’à hier l’exposition «Brasil em Transe», réunissant des œuvres de Mazé Leite et des artistes du studio Counterpoint.

Animés par le son de Dudu d’Aquarela, avec les musiciens Pawel Micun, Olivier Philippon et Gérald Cupit, ils ont joué des sambas, dont les paroles ont été modifiées pour incarner la situation du plus important prisonnier politique d’aujourd’hui, les résistants ont dansé et chanté. Célébrant le titre de citoyen parisien récemment attribué à l’ancien président, la célébration s’est achevée par un grand «Bonjour, président Lula», répété 13 fois.

 

***********

A chuva do início de outono não desanimou os que querem Lula Livre. Nesse último domingo, dia 20, às 11 horas da manhã, sob guarda-chuvas, um grupo de manifestantes saiu pela ruas da capital francesa para exigir a liberdade do ex-presidente.

Organizado pelo Libérez Lula, Comitê de Solidariedade a Lula e à Democracia no Brasil, o ato partiu da Praça da Bastilha e dirigiu-se pela Rua Saint Antoine até a Galeria Arte & Sociedade, que até ontem abrigava a exposição “Brasil em Transe”, reunindo obras de Mazé Leite e dos artistas do ateliê Contraponto.

Animado pelo som de Dudu d’Aquarela, com os músicos Pawel Micun, Olivier Philippon e Gérald Cupit, que tocaram sambas tradicionais, cujas letras iam sendo modificadas para remeter à situação do mais importante preso político da atualidade, os resistentes dançaram e cantaram. Em clima de festa, celebrando o título de cidadão parisiense recentemente concedido ao ex-presidente, a confraternização terminou com um grande “Bonjour, Presidente Lula”, repetido 13 vezes.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.