Liberté pour LULA – Prise de parole UD CGT Paris République, le 14 août 2018

Liberté pour LULA – Prise de parole UD CGT Paris République, le 14 août 2018

(par Benoit Martin)

Cher.e.s ami.e.s, cher.e.s camarades,

Dilma Roussef a été écartée du pouvoir à l’issue d’une manoeuvre antidémocratique malgré sa légitimité populaire. Ou plutôt, en raison de sa légitimité populaire, mal vécue par les milieux réactionnaires…

Marielle Franco, figure emblématique du militantisme contre toutes les formes d’oppression, a été assassinée il y a tout juste 5 mois, le 14 mars…

Lula a été jeté en prison par un juge qui avait une conviction préétablie, sans pour autant avoir la moindre preuve…

Des détenteurs du pouvoir policier et carcéral refusent actuellement la sortie de prison de Lula, violant ainsi l’application de la loi… de même, ses conditions d’incarcé- ration sont contraires à la loi…

On le voit : droite, patronat, milices, extrême-droite, gangs, sont les composantes poreuses (j’insiste sur cette porosité, sans étanchéité, poreuses donc…) d’un bloc politique violent, présent jusque dans les institutions de l’Etat brésilien.

Au delà du seul Brésil, c’est toute l’Amérique latine qui fait l’objet d’une déstabilisation au profit des intérêts capitalistes. Le Brésil, premier pays d’Amérique latine, est une cible stratégique, prioritaire, en raison de son poids économique et démographique, d’où l’enjeu politique que représente ce grand pays. Cette stratégie est celle du capital en général, et du pouvoir des USA en particulier.

Je l’ai déjà dit dans des réunions publiques : la CGT n’a pas de candidat aux élections politiques, pas plus au Brésil qu’en France. Notre raison d’être est de gagner sur nos revendications, pas d’exercer le pouvoir.

Lula, grand leader syndical métallurgiste, a ensuite été un grand président brésilien. Il a impulsé une politique qui a amélioré la vie quotidienne du peuple brésilien, en réduisant les injustices.

Notre indépendance vis à vis des partis politiques n’est bien sûr pas une indifférence au fait politique. J’ajouterai même que ceux qui imaginent une société post-politique et post-démocratique sont ceux-là mêmes qui mettent en place les poli- tiques néolibérales. « There Is No Alternative », disent-ils…

Les mêmes causes capitalistes produisent les mêmes effets antidémocratiques et antisociaux. C’est aussi ce qui nous réunit aujourd’hui Place de la République.

Les mêmes aspirations populaires produisent un même désir de rupture politique pour une véritable alternative. Conjugué au syndicalisme international, voilà de quoi refonder un internationalisme bien réel, bien vivant, contemporain, qui se dévelop- pera au rythme des prises de conscience ! Les rives de l’atlantique-sud ne seront pas en reste, c’est évident…

Partout dans le monde, l’affrontement de classe est une réalité. La politique de Mi- chel Temer est celle du grand capital. Au Brésil comme en France, le droit du travail recule, les privatisations s’accélèrent, les systèmes de protection sociale sont convoités par les prédateurs privés.

Nous renouvelons aujourd’hui l’expression de notre solidarité envers les sala- rié.e.s du Brésil et avec les syndicats brésiliens, notamment la CUT !

Comme cela a été dit, avec la non-candidature de Lula, le droit serait bafoué et la démocratie serait insultée !

Aujourd’hui, 14 août 2018, veille de la date butoir du 15 août pour l’enregistr- ement des candidatures à la présidence de la république du Brésil, nous le clamons haut et fort : liberté pour Lula !

Lula livre !

2 thoughts on “Liberté pour LULA – Prise de parole UD CGT Paris République, le 14 août 2018

  1. Je participais au rassemblement hier à la République. Je remarque que l’intervention du POID n’apparaît pas ici sur le site.
    Est-ce un oubli ? La chronique de la camarade artiste-poétesse non plus, pouvez-vous l’ajouter ?
    Fraternellement Susana

    1. Chère Susana, nous venons de recevoir le texte de l’intervention de la camarade du POID et je suis en train de le publier maintenant! 🙂
      L’intervention de l’actrice Gabriella Scheer, membre du Collectif Alerte France Brésil, sera publié en format vidéo bientôt! Désolée du retard, nous sommes juste un petit groupe et faisons tout notre possible pour mettre à jour le site internet et la page facebook du comité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.